Permaculture

Permaculture : Favoriser la production locale responsable
20%
255 € / 1300 €
Acquisition du broyeur
Deux-bras
Maurice
J - 48
Présenté par
Gael Soupe & Moris-Otreman

" Je suis multimédia designer, artiste, paysagiste, cuisinier, agriculteur et éleveur en permaculture, apiculteur et instructeur de self-défense. J'ai 41 ans, de nationalité mauricienne." Gaël.
Moris Otreman est promoteur du tourisme durable à l'Ile Maurice.

Pourquoi lancer ce projet ? 

Mon projet a été lancé il y a maintenant 7 ans et vise au développement d'une ferme permacole dans un cadre aussi autonome que possible et visant de ce fait à l'indépendance alimentaire. Il s'agit d'une ferme-pilote dont le but est de démontrer la faisabilité et la reproductibilité de telles structures à l'Ile Maurice, une île aux ressources limitées et vulnérable au changement climatique, mais qui privilégie toujours l'importation au détriment de la production locale et où l'utilisation des pesticides reste énorme, avec tous les risques sanitaires qu'elle engendre, pour le planteur, mais aussi pour le consommateur. Donc, production agricole durable, très économe en énergie, respectueuse des êtres vivants et de leurs interactions. Selon moi, l'autonomie alimentaire de Maurice est un must sur les plans individuel, sociétal et national. Je suis un acteur engagé, également dans la transmission de mon savoir et de mes expériences à la jeunesse mauricienne, j'interviens dans les écoles. L'acquisition d'un broyeur de végétaux va me permettre de poursuivre son développement. Je travaille également actuellement à la production de fromages. 

En quoi ce projet s'inscrit-il dans le tourisme durable ?

En ce sens, mon projet répond à de nombreux critères de développement durable, tels que définis par l'ONU : Bonne santé, Education, Consommation et Production responsables, Lutte contre le Changement Climatique, Vie terrestre. En tant que consomm'acteurs et potentiels voyageurs vers notre île, vous pouvez soutenir ce projet et plus largement le développement de l'économie locale au travers de votre consommation sur place et de vos visites. La ferme est un lieu ouvert sur réservation de découverte des produits du terroir, frais et bio et vise à démontrer de manière très concrète que des méthodes de culture alternatives, organiques sont possibles et apportent des résultats même en milieu tropical. Mon projet dispose du soutien de Moris Otreman, en la personne d'Eric Maquenhen, promoteur du tourisme durable et Flockeo partner à l'Ile Maurice. 

Quelle différence fera ce projet ? 

L'acquisition d'un broyeur de végétaux me permettra de poursuivre dans ma démarche écologique de cercle vertueux, car la taille, le désherbage, l'élagage et le nettoyage du jardin génèrent quantités de "déchets". Si beaucoup de ces déchets sont facilement utilisables tels quels ou trouvent place sur le tas de compost, d’autres, comme les branches d’arbres et arbustes présentent un encombrement parfois difficile à gérer. L’utilisation d’un broyeur de végétaux permet de transformer ces déchets en un matériau d’une valeur inestimable. C'est bien ici l'un des objectifs de la permaculture, où tout ce qui est au jardin retourne au jardin, pour venir enrichir le sol, le protéger et le nourrir. Le broyage présente de nombreux avantages : il permet de réduire considérablement le volume des déchets, jusqu’à 10% du volume initial ! Brûler les déchets est de plus néfaste à l’environnement et gênant pour les voisins sous le vent ! Les végétaux broyés, en particulier les branches d’arbres et arbustes, donnent un matériau de très haute valeur. Le Bois Raméal Fragmenté peut être intégré au compost ou utilisé en paillis aux multiples vertus : amélioration de la structure du sol (humus) et neutralisation du pH, protection contre le phénomène de battance (durcissement de la couche supérieure dû aux pluies, souvent tropicales à Maurice), maintien de l’humidité et donc économies d’eau, réduction des adventices et en conséquence un travail de désherbage moins important, apport d’éléments nutritifs naturels qui limitent l’emploi d’engrais de synthèse, action sanitaire (diminution des maladies et parasites). 

Où se déroule ce projet ?

A Deux-Bras, localité du sud mauricien. 

Enjeux en matière de tourisme durable à L'île Maurice

L'Ile Maurice se trouve en ce moment à un tournant de son histoire, notamment celle de son modèle de développement, et par conséquent de son tourisme, historiquement axé – et avec un certain succès jusqu'à ces dernières années -, sur le triptique "plage, lagon et cocotiers" dans un cadre plutôt luxueux. S'il était bien nécessaire de le préciser, la pandémie actuelle, mais aussi tous les déréglements planétaires, obligent tous les acteurs du tourisme mauricien à prendre en compte le changement de paradigme et à revoir leur modèle et leur produit. Il y a un pays derrière la plage et l'apport autant nécessaire qu'indéniable du tourisme dans notre "petite île perdue" de l'Océan Indien se doit de profiter à tout le monde. C'est une question économique, sociale, environnementale et sociétale. Il est important que le touriste puisse participer à l'économie de l'habitant et qu'il soit en contact avec la vraie vie locale, nous avons suffisamment d'hôtels de luxe qui ne sont jamais remplis et qui détruisent le patrimoine naturel de nos côtes, qui, de plus, privatisent les plages. Il est temps de développer les terres et de valoriser les produits du terroir de qualité et de mettre en avant le concept "partir à la rencontre de l'habitant" et soutenir les initiatives qui vont dans le bon sens. 

les motivations pour lancer ce projet ?

Le respect de la vie ! 

Les Objectifs de Développement Durable (ODD)

Travail décent et croissance économique (objectif 8)

Villes et communautés durables (objectif 11)

Consommation et production responsables (objectif 12) 

Mesures relatives à la lutte contre le réchauffement climatique (objectif 13)

Vie aquatique (objectif 14) 

Vie terrestre (objectif 15)

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Se connecter ou s'inscrire

Les 20 derniers soutiens

anonymous
Anonyme

Nicolas Bonnet.
Nicolas Bonnet.

50 €

IlvousenprieAlain
IlvousenprieAlain

15 €

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

anonymous
Anonyme

Partager sur

Contreparties

> 25 €

Visite gratuite de la ferme

> 50 €

Visioconférence de présentation et de suivi du projet de financement.

> 80 €

Participation à un FlockeoBoost : atelier de présentation du projet permacole, récupération de l'eau de pluie, fruits et légumes locaux, apiculture, les animaux, ..